Me voilà donc partie en direction de Bariloche par la "mythique ruta 40"; mythique certes, mais, me concernant, moins pour la beauté des paysages traversés que pour m avoir offert les pires 36 heures de mon voyage. Que je m´explique. La route 40 traverse l Argentine du Sud au Nord, de la Patagonie, à la frontière bolivienne en longeant les Andes. On m´avait vendu le trajet comme un incontournable de tout voyage en Argentine. J´ai donc rallongé ma route (déjà relativement longue) de 8 heures pour avoir la chance, que dis-je l´honneur d´emprunter cette route historique et de pouvoir admirer de loin la majestueuse cordillère des Andes. Et, finalement, mon seul honneur fut d´être coincée dans un bus à la mécanique douteuse et ne pouvant dépasser les 40 km/h. En effet, la mythique route 40 n´est en fait,dans le Sud, qu'un chemin de terre avec nids de poule et dos d´âne naturels, plus adaptée à une voiture de rallye, qu'à un gros patapouf de bus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

je n´ai même pas vu les Andes (il devait certainement faire nuit) et n´ai eu pour seul paysage, pendant deux jours continus, qu'une monotone étendue de terre rouge que, parfois, quelques moutons ou autres alpagas venaient égayer. J´ai tout de même fini par arriver a Bariloche, courbaturée, fatiguée et dégageant certainement une odeur que jalouserait presque le plus propre des putois. M'enfin reste tout de même un magnifique coucher de soleil de ces 36 heures dans la pampa.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA         OLYMPUS DIGITAL CAMERA